Devenir Taxi 

26 mai 2020 Par services Pas de commentaire

Tu souhaites devenir Taxi ?

Tu souhaites devenir taxi et aimerais savoir comment faire pour te lancer dans cette profession ?

Sache que tu es au bon endroit, à travers cet article je vais tout d’abord te présenter le métier de taxi, les différentes possibilités qui s’offriront à toi, puis ensuite je vais t’expliquer les démarches à suivre pour devenir taxi.

Définition d’un taxi :

La loi défini le métier de taxi comme « tout véhicule automobile de neuf places assisses au plus, chauffeur compris, muni d’équipements spéciaux, dont le propriétaire ou l’exploitant est titulaire d’une autorisation de stationnement (ADS = licence taxi) sur la voie publique en attente de la clientèle, afin d’effectuer à la demande de celle-ci et à titre onéreux le transport particulier des personnes et de leurs bagages ».

 

Présentation du métier de taxi :

Tu souhaites devenir taxi à Clermont-Ferrand ou ailleurs, quel que soit l’endroit où tu veux exercer, le métier est le même, à savoir : transporter un client en toute sécurité. Mais sache que c’est bien plus que cela, le taxi est un professionnel de la route, il se doit d’être irréprochable dans sa conduite, sa présentation, ses responsabilités, sa discrétion, savoir gérer le stress, un client agité, etc…

Le taxi peut choisir de travailler avec un groupement, en démarchant sa propre clientèle, en faisant essentiellement du médical, ou les trois à la fois.

Le métier de taxi est passionnant, la relation sociale avec le client est particulière, elle peut parfois être très forte au point de s’attacher. Certains clients se confient, un jour, une dame de la CPAM m’a dit « vous connaissez nos malades mieux que nous ». En effet, en tant que taxi conventionné, nous transportons des personnes atteintes de diverses pathologies. Nous devons être capables d’avoir une approche selon le cas, d’employer les termes appropriés, de pouvoir les rassurer et les accompagner dans leurs maladies. La clientèle est très variée, nous avons beaucoup de professionnels, de personnes âgées, d’enfants (notamment pour les transports scolaires d’enfants ayant certains handicaps), de jeunes lors des sorties arrosées, …

Ce qui est génial dans ce métier, c’est de pouvoir être constamment à l’extérieur, voir du paysage, passer de la ville à la campagne, d’une ville à une autre et même d’une région à une autre, et le tout dans une voiture de prestige.

Point de vue concurrence, le métier de taxi à Clermont-Ferrand est dans le Puy-de-Dôme est plutôt préservé par rapport à d’autres villes. Les licences ont gardé une côte élevée, ce qui en fait un bon investissement.

 

Travailler dans un groupement de taxi :

C’est pour moi, sans aucun doute, la meilleure solution. Travailler pour un groupement (compagnie) de taxis a pour avantage le fait de ne pas avoir besoin de démarcher de son côté, d’être nombreux, ce qui permet d’être plus fort et d’attirer puis fidéliser de nombreux clients ou partenaires tels que les hôtels, les grandes entreprises, … qui permettent d’avoir du travail tout au long de l’année… De plus, cela permet d’avoir un gros confort de travail, car le nombre de chauffeurs permet de pouvoir s’absenter ou venir travailler comme bon nous semble, le service est 7j/7 et 24/24. Aussi, des standardistes s’occupent des réservations et de la facturation ce qui est un gros soulagement. De plus, la valeur de la licence faisant partie d’un groupement est préservée et plus élevée, ce qui permet de préserver son investissement. Travailler pour un groupement ne signifie pas être salarié, c’est un regroupement de taxis indépendants.

 

Devenir taxi conventionné :

Une autre solution très intéressante et de travailler essentiellement dans le médical, à savoir : démarcher les hôpitaux, cliniques, laboratoires, centres spécialisés, dialyses, cmp… Parmi les avantages d’être taxi conventionné dans le médical, on trouve la quantité de travail, le démarchage assez simple, l’investissement souvent beaucoup moins onéreux. Beaucoup ne se lance pas dans le médical, car le système de facturation est contraignant, et prend du temps. Heureusement des solutions sont désormais à notre portée avec notamment la société CAREE qui s’occupe de votre facturation, ils font un travail remarquable.

 

Quels sont les équipements spéciaux du taxi :

 

équipement taxi

 

Le chauffeur taxi est facilement repérable à travers les équipements spéciaux dont il doit disposer obligatoirement, qui sont :

 

Un lumineux

Le lumineux est un dispositif situé à l’extérieur du véhicule, il doit porter la mention de la commune rattacher à l’autorisation de stationnement. Lorsque le lumineux est allumé au vert cela signifie que le taxi est libre, et lorsqu’il est allumé en rouge, cela signifie qu’il est occupé : c’est-à-dire qu’il est en charge avec un client, ou bien qu’il se rend à destination d’un client. Le lumineux doit également être en rouge ou éteint lorsqu’il ne circule pas dans sa commune d’activité.

 

 

Un compteur horokilométrique homologué (taximètre)

Le compteur horokilométrique, plus connu sous le nom de « taximètre », est un équipement qui permet d’éditer un ticket mentionnant les détails d’une course effectuée. Nous y retrouvons par exemple, l’heure du début du trajet, l’heure d’arrivée, la date, le nombre de kilomètres parcourus, le prix de la course, les coordonnées et la raison sociale du taxi, l’adresse de réclamation en cas de problème, l’immatriculation du véhicule, … Le taxi doit faire contrôler son taximètre chaque année.

Il est bon de savoir que le taximètre est une sécurité pour le passager et le chauffeur, car les tarifs sont règlementés et affichés, ce qui permet au passager de ne pas se faire duper sur les montants, et au chauffeur de prouver le détail de la course en cas de désaccord sur le montant du prix par exemple. Je vous invite à lire mon article sur la concurrence avec les vtc qui eux ont une réglementation libre sur la tarification, ce qui ne protège pas les clients (pauvres touristes …).

 

Une Plaque Scellée

A l’extérieur du véhicule, une plaque scellée doit être coller. Elle se situe en général à l’avant gauche ou l’avant droite du véhicule selon le département. Sur cette plaque il est inscrit le numéro d’autorisation de stationnement et la commune rattachée à celle-ci.

 

Terminal de paiement

Il est obligatoire pour le chauffeur de taxi d’être équipé d’un terminal de paiement en état de marche qui doit être visible du client. J’en profite pour préciser que le taxi n’a pas le droit d’imposer un tarif minimum pour accepter un paiement par carte bancaire, si cela arrive, vous pouvez faire une réclamation à la préfecture de la commune d’activité.

 

Comment devenir taxi :

 

Les conditions pour devenir chauffeur taxi 

Pour se voir délivré une carte professionnelle liée à la profession de Taxi, il faut remplir les conditions suivantes :

Être titulaire du permis B en cours de validité

  • Valider son aptitude auprès d’un médecin agréé par la préfecture
  • Valider le PSC1 (diplôme de 1er secours) depuis moins de 2 ans
  • L’honorabilité professionnelle (casier B2 vierge)
  • Réussir l’examen

La chambre des métiers et de l’artisanat est en charge de l’organisation et préparation des examens taxi. L’inscription se fait dans le site de la chambre des métiers et de l’artisanat du département ou l’on souhaite exercer.

 

La carte professionnelle est délivrée par la Préfecture à vie, elle est valable 5 ans, et doit être validée selon les conditions suivantes :

  • Effectuer une formation continue tous les 5 ans
  • Avoir sa visite médicale à jour.
    • Tous les 5 ans avant 60 ans
    • Tous les 2 ans entre 60 et 75 ans
    • Tous les ans au-delà de 75 ans

Vous pouvez passer l’examen en candidat libre ou par le biais d’un centre de formation de taxi agréé par la préfecture.

Vous trouverez toutes les démarches à suivre dans le site de la chambre des métiers et de l’artisanat.

 

Le mot de la fin :

Voilà en résumé quelque points sur la profession et les démarches à suivre pour devenir taxi, que ce soit à Clermont-Ferrand ou ailleurs en France. C’est un métier fabuleux pour toutes personnes aimant les relations humaines, rouler et être à l’extérieur. Bon courage au futur taxi. 